Bossuet aujourd’hui

La séparation de l’Institut

1993 : Le Père Armogathe remplace le Père Juignet à la Direction de l’établissement.

1994 : La séparation des gestions s’imposant entre l’Ecole et l’Institut, deux fonctionnements autonomes (deux directions distinctes) font que l’école devient et diocésaine et paroissiale.

1995 : Réfection du hall d’entrée avec regroupement de l’accueil, du secrétariat, et du bureau de direction spécifiques à l’Ecole.
L’accès à l’Institut se fait désormais rue Guynemer ; l’accès à l’Ecole se fait rue Madame.

L’école Bossuet prend pour emblème un soleil bleu souriant, dessiné par un élève de CE1. A la question « Pourquoi bleu ? » il avait répondu : « Le soleil, on se le fait comme on veut …». L’école adopte alors ce soleil, symbole de la vie que chacun peut mener à sa manière. On y ajoute la plaque de l’Enseignement Catholique.

Les organismes de gestion et d’animation (OGEC et APEL) prennent toutes leurs dimensions (il faut apprécier l’activité de Mr. du Peloux, président de l’OGEC après avoir été président de l’APEL). L’inscription « Enseignement Personnalisé et Communautaire » figure sur la plaquette d’information de l’école Bossuet, rappelant que la pratique de la pédagogie du Père Faure fait partie du caractère propre de l’Ecole.

Différents travaux permettent une redist